Qu’est-ce que la médiation ?

//Qu’est-ce que la médiation ?
Qu’est-ce que la médiation ?2018-12-21T10:48:30+00:00

Qu’est-ce que la médiation ?

Le processus de médiation permet aux personnes en conflit d’exprimer ouvertement et librement, dans un contexte confidentiel, les problèmes qu’elles rencontrent. Indépendant, neutre et impartial, le médiateur (éventuellement assisté d’un autre médiateur) aide les personnes impliquées à rechercher leur propre solution.
La médiation peut être utile dans de nombreux types de conflit, en particulier lorsque les parties sont durablement en lien, comme c’est le cas dans les conflits de voisinage, de bail, de travail, de copropriété, de générations (grands-parents – parents – enfants), dans le domaine de la santé, de la construction et de l’environnement mais aussi de la justice pénale.

En résumé, la médiation c’est, grâce à l’aide d’un tiers qualifié:

  • Réussir à dialoguer dans une situation de conflit
  • Rétablir la communication lorsqu’elle n’existe plus ou qu’elle pose des problèmes
  • Agir dans un cadre sûr et contrôlé
  • S’exprimer librement et sous le sceau de la confidentialité, dans un espace accueillant et neutre
  • Créer en commun de nouvelles solutions lorsque l’on n’en trouve plus aucune
  • Maintenir de bonnes relations.
Si vous souhaitez tenter une médiation ou en savoir plus, contactez un de nos médiateurs dont vous trouverez les coordonnées ici.

Quels sont les avantages de la médiation par rapport à une procédure judiciaire ?

La médiation est rapide et peu chère. De plus, les parties gardent la maîtrise du processus et décident elles-mêmes les solutions qu’elles veulent adopter pour résoudre leur différend. La médiation vise la collaboration plutôt qu’une lutte qui comptera un perdant. Elle est spécialement indiquée lorsque les protagonistes veulent ou doivent maintenir leurs relations (relations de travail, d’affaires, de famille ou de voisinage). De manière très simplifiée, la médiation est plutôt orientée vers l’avenir, la procédure judiciaire sanctionnant une situation passée.

La médiation présente plusieurs autres avantages :

  • Elle explore plusieurs registres, non seulement le droit, mais aussi les émotions, intérêts et préoccupations de chaque partie.
  • Elle fait des parties en présence les acteurs de leur conflit, leur donne davantage de place tout en leur assurant confidentialité et respect.
  • Les solutions sont co-construites et donc plus satisfaisantes pour chacun et partant mieux acceptées.
  • La durée d’une médiation est généralement courte.

Est-ce qu’on peut faire une médiation alors que l’on ne se parle plus depuis deux ans ?

Oui, la médiation peut servir à rétablir un dialogue lorsque la communication ne passe plus. Le médiateur permet un échange entre l’ensemble des personnes prises dans un conflit, même s’il dure depuis longtemps. Si vous souhaitez chercher une solution à un différend et que vous êtes prêt à négocier dans un cadre accueillant et neutre en présence d’un ou deux médiateur(s), alors la médiation peut être la bonne voie.

Dans quels types de conflits la médiation est-elle appropriée ?

La médiation est appropriée lors de conflits, notamment :
  • Entre voisins, locataires et propriétaires
  • Au travail
  • Entre un patient et un médecin
  • Dans le domaine de la construction et de l’environnement
  • Entre parties à un contrat
  • Au sein du couple, de la famille, entre héritiers
  • Entre personnes lésées et assurances
  • Entre un auteur de délit et une victime, etc.
La profession de médiateur n’est pas encore officiellement réglementée. Néanmoins, la Fédération Suisse des Associations de Médiation (SDM-FSM) a adopté un règlement de certification.

La FSM reconnaît trois filières de formation en Suisse romande :

  • Le GPM (Groupement romand de médiation)
  • L’UKB (Université Kürt Boesch)
  • Le Cefoc (centre d’étude et de formation continue pour les travailleurs sociaux).
Toutes ces formations sont modulaires et comportent au moins 200 heures de cours théoriques et pratiques. Un stage et un travail écrit de fin de formation sont aussi exigés.

Je suis en conflit avec mon voisin. Est-ce qu’une médiation est possible ?

Oui, pour autant que les protagonistes le veuille et souhaitent trouver une solution consensuelle.
La personne qui désire régler un conflit avec son (sa) voisin(e) peut s’adresser à un médiateur ou une médiatrice de l’association et convenir d’un entretien avec lui pour définir les modalités de l’intervention.
A titre d’exemple, il peut s’agir tant d’un problème de bruit, d’occupation des locaux communs ou de problèmes liés à la vie commune de l’immeuble locatif, de copropriété ou de propriétés voisines.

En quoi la Communication Non-Violente peut-elle être utile à la médiation ?

Elle permet d’exercer une écoute emphatique afin de « traduire » les jugements ou accusations des deux parties en sentiments et en besoins profonds (comme équité, respect, reconnaissance, …).
Au moment où chacun a la sensation d’avoir été compris par le médiateur mais surtout par l’autre personne, s’installe un soulagement qui permet de rechercher effectivement des solutions.
L’écoute emphatique s’adresse aussi au médiateur lui-même et lui permet de repérer ce qui se passe en lui pendant la médiation et qui pourrait venir perturber son impartialité.

Quel est le coût d’une médiation ?

La durée d’une médiation est différente d’un cas à l’autre. Au minimum, il faut compter deux entretiens individuels (avec chacune des personnes concernées) d’une heure environ et ensuite un ou plusieurs entretiens de médiation d’environ 1 heure et demi.